Bracelet de téléassistance pour séniors : avantages et inconvénients

bracelet_teleassistance_senior_avantages_inconvenients

Lorsque l’on envisage de prendre une solution de téléassistance pour soi-même ou pour un proche, c’est généralement au bracelet alarme ou anti-chute auquel on pense en premier. Sur le marché depuis des années, ce bracelet permet, d’une simple pression sur un bouton, de rentrer en contact avec un service de téléassistance 24h/24 et 7j/7 qui pourra agir en fonction de la situation.

Il existe plusieurs types de bracelet :

 

- Le bracelet alarme : composé d’un émetteur (bracelet ou parfois médaillon) ainsi que d’un boitier transmetteur installé au domicile. Ce dispositif permet d’alerter rapidement un proche ou un centre de téléassistance.

- Le bracelet détecteur de chute : il analyse l’activité biométrique de la personne au quotidien et va détecter automatiquement une chute suite à un geste brusque suivi d’une absence de mouvement. L’alerte est alors immédiatement transmise à un proche ou un centre de téléassistance.

- Le bracelet GPS : certains modèles de bracelet ou montre possèdent également une fonction GPS, idéal pour les séniors qui sortent seuls de chez eux. Cela permet de géolocaliser la personne en cas d’urgence (chute, fugue, errance) à l’extérieur du domicile.


Ce dispositif est très pratique et sécurisant pour les personnes qui vivent en autonomie chez elles.

 

Cependant, il y a des limites à l’utilisation d’un bracelet :

 

- L’acceptabilité : Même si la plupart des bracelets sont très légers et pratiques, ils restent tout de même contraignants à porter pour le sénior. Beaucoup rejettent ce dispositif, trop stigmatisant à leurs yeux et jugé peu esthétique. Pour garantir la pleine efficacité, la personne doit d’abord accepter cette solution sinon il y a des risques qu’elle l’enlève ou ne le porte pas et ce dernier se révèlera inutile.


- L’oubli : Il est recommandé de porter le bracelet jour et nuit et de ne surtout pas le retirer sous la douche. En effet, la salle de bain est le lieu qui représente le plus gros risque d’accidents domestiques puisque 46%1 des chutes s’y produisent. Malheureusement, beaucoup le retire et oublient de le remettre. Il en est de même avec les séniors atteints de troubles de la mémoire qui peuvent oublier de le porter au quotidien.


- L’incapacité à déclencher une alerte : Au début de l’article, nous parlions des avantages à posséder un bracelet de téléassistance. En effet, cela permet une intervention plus rapide des proches ou des secours, mais encore faut-il pouvoir appuyer sur le bouton. Dans certaines situations telles qu’un malaise, une perte de connaissance ou une chute grave, la personne est parfois dans l’incapacité de déclencher une alerte.


- Les différents types de chutes : La majorité des bracelets qui détectent automatiquement une chute sont pertinents pour les chutes lourdes, c’est-à-dire lorsqu’il y a un choc (par exemple une personne qui tombe sur le sol). Or, ces bracelets ne détectent pas automatiquement les chutes molles, c’est-à-dire une chute qui est freinée ou ralentit (par exemple une personne qui se retient à un meuble). Le dernier type de chute est la chute syncopale, lorsqu’une perte de connaissance ou un malaise est à l’origine de la chute, ce qui nous renvoi au point précédent : l’incapacité à déclencher une alerte.

 

Comment répondre à cette problématique ?

 

Le bracelet d’alerte pour personnes âgées est principalement centré sur les chutes et les accidents domestiques. Or, il y a plusieurs autres facteurs importants dans le quotidien de nos aînées à prendre en compte et qui peuvent également contribuer à prévenir des risques de chutes.

C’est pour cela que NOVIAcare a souhaité intégrer ce dispositif à la solution sans pour autant le rendre obligatoire et nécessaire au bon fonctionnement de la box. En effet, si le bénéficiaire porte au quotidien le bracelet d’alerte, c’est un plus ! Mais si ce dernier ne le porte pas, les capteurs placés au domicile de la personne qui analysent quotidiennement ses habitudes de vie permettront à la box de détecter si des anomalies apparaissent, notamment une chute afin de transmettre l’alerte.

En plus des chutes, les capteurs révèlent tous changements relatifs à l’alimentation, au sommeil et à l’hygiène. Ce sont des paramètres essentiels à prendre en compte dans la perte d’autonomie et qui impact fortement les risques de chute.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur NOVIAcare ?

Remplissez le formulaire de contact, nous vous recontacterons afin de vous présenter notre solution plus en détail et de répondre à vos questions.

bracelet_teleassistance_senior_avantages_inconvenients2

Source : (1) OMS, Invs – Inpes – Ministère de la santé